"Nous sommes à notre place"

25 octobre 2018 - 18:52

Nous sommes allés à la rencontre de Jean-Michel Lebègue, entraîneur de notre équipe fanion, après le match contre Neuville This. L'occasion de faire un premier bilan après neuf matchs joués depuis la reprise.

 

Bonjour Jean-Michel, commençons par une première analyse, à chaud, de cette belle victoire 4 à 0 contre Neuville This.

Effectivement ce fût un bon match dans l'ensemble, bien maîtrisé. J'ai vu de belles choses et puis nous nous sommes rendus le match plus facile en marquant deux fois en début de match puis juste avant la mi-temps. Une seconde mi-temps plus poussive mais nous réussissons à marquer une nouvelle fois en fin de rencontre. Nous ne prenons pas de buts et les attaquants retrouvent le chemin des filets donc c'est satisfaisant, c'est un match plein.

"Je pense que nous sommes à notre place"

Quel bilan tires-tu de ce début de compétition ?

Positif, un bilan positif car nous avons eu un début de compétition difficile avec cette reprise qui a commencé plus tôt cette année. L'effectif n'était pas au complet et la préparation était trop juste pour ces premiers matchs. Nous nous en sommes rendu compte dès le premier match au premier tour de coupe de France où nous avons été dominés dans tous les domaines. En championnat il y a eu deux matchs où nous perdons contre le cours du jeu, on domine et on se fait piéger sur des erreurs que nous commettons. C'est le petit point noir de ce début de saison. Malgré tout, les garçons réalisent un bon début, ils travaillent bien et puis nous retrouvons les automatismes, le chemin des buts, la gnaque de Château, c'est plaisant. Le retour de Boistay a fait du bien à l'équipe aussi. Nous avons acquis de belles victoires à l'extérieur grâce aux valeurs qui faisaient notre force les saisons dernières. Je pense que nous sommes à notre place en championnat mais avec quelques points en moins.

Malheureusement, vous ne nous emmènerez pas une troisième fois d'affilée à Dugauguez...

Oui c'est vrai, ce n'était pas un objectif en soi mais on commençaient à y prendre goût ! Malheureusement, nous perdons au premier tour face à une équipe de D1 (Saulces-Monclin). Un match où l'on domine sans pouvoir marquer et puis sur une de leurs rares offensives nous encaissons un but. C'était une petite déception. Et puis dans un tout autre match, contre l'Olympique de Charleville au premier tour de la coupe du Grand Est, une équipe qui évolue en R1 soit deux divisions au dessus de nous, les garçons ont livrés un match sérieux. Ce match était du bonus et avec cette victoire ça nous permet de rester dans une bonne dynamique. Trois victoires en trois matchs, nous abordons sereinement ce deuxième tour de Coupe.

 

Nous reverrons donc Donchery à Warin ?

Oui, nous accueillerons le FC Donchery Allobais pour ce deuxième tour. Une équipe de notre championnat contre laquelle nous avions perdue 1 à 0 à domicile. C'est l'un des matchs dont je te parlais où nous avions eu beaucoup de mal à concrétiser nos actions et on s'était fait punir sur une faute bête. Cela sera un tout autre match dimanche prochain, un match de coupe reste un match de coupe. Nous allons jouer le coup à fond !

Cette coupe du Grand Est est sympa à jouer ?

Effectivement, elle nous permet d'abord de rester actifs pendant les matchs de coupe de France et puis sa formule est attractive et l'idée de peut-être recevoir des équipes de Lorraine ou d'Alsace ou encore des réserves de club pro est une super opportunité.

"Je retrouve des joueurs conquérants et plus concentrés"

Nous finirons par cette dernière question, quels sont tes objectifs pour les derniers matchs aller ?

Tout d'abord rester sur le même état d'esprit., c'est ce qu'y a fait que nous revenons bien depuis quelques matchs. On se fait toujours peur quelques fois mais je sent que les gars travaillent dur pour y remédier. C'est encourageant. Je voudrais que nous restions au contact des quatre-cinq premières places d'ici la trêve et puis nous ferons notre bilan de la première moitié de saison.

Merci Jean-Michel pour cet entretien, donc on se revoit pendant la trêve pour un autre bilan qui, nous l'espérons, sera toujours positif.

 Oui, moi aussi, merci à vous et à bientôt.

Commentaires